Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Après le bac S

 

Où vont les bacheliers S ?

 

Le bac S prédispose à la poursuite d’études supérieures dans les domaines des sciences et technologies, de la médecine ou des activités physiques et sportives. Dotés d’une solide culture  générale, rigoureux et méthodiques, les bacheliers S peuvent aussi réussir en droit, économie, sciences humaines…


L'université
Les CPGE
Les écoles d'ingénieurs
Les écoles de commerce, management, gestion
Les BTS
Les DUT
Les autres formations

 

 L'universite


La majorité des bacheliers S optent pour un parcours universitaire. On les retrouve surtout dans les filières suivantes : 

 

Sciences et technologies

Ils y étudient, au choix, les maths, l’informatique, la physique, la chimie, les sciences de la vie, les sciences de la Terre, les systèmes industriels (électronique, automatique, mécanique) ou le génie des procédés (matériaux). Partout, les maths et la physique sont la base.

 

Sciences économiques

Filière centrée sur la modélisation mathématique des phénomènes économiques, celle-ci fait appel aux techniques quantitatives de gestion (maths, statistiques).

 

Administration économique et sociale  (AES)

Pluridisciplinaire (droit, économie-gestion, sciences humaines), cette filière convient à des S moins "matheux" et dotés d’une bonne culture générale.

 

Santé

C’est l’université qui forme les médecins, pharmaciens, dentistes et sages-femmes. 
 La première année de formation (PACES : première année commune aux études de santé) est commune aux quatre cursus. Elle prépare à quatre concours distincts permettant d'accéder en 2e année de formation.

 

Sport

Dans les différents parcours de la licence STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), les disciplines scientifiques (biologie, physiologie, anatomie…) occupent une bonne part du programme.
S’y ajoutent des sciences humaines… et du sport.

 

 Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE)

Les prépas recrutent sur dossier les meilleurs bacheliers S. Principale voie d’accès aux grandes écoles, elles exigent de bonnes capacités d’organisation et de travail, une certaine résistance physique et psychologique, pour supporter les deux années de préparation intensive aux concours.
 

Les prépas scientifiques

En 1re année, les élèves choisissent entre MPSI (maths-physique-sciences de l’ingénieur), PCSI (physique-chimie-sciences de l'ingénieur), PTSI (physique-technologie-sciences de l'ingénieur) ou BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre), selon leurs goûts et capacités.
Pour être admis, il faut un très bon niveau en maths, physique, sciences (SVT ou sciences de l’ingénieur), et aussi en lettres et langues qui ont leur importance aux concours.

En 2e année :

- la filière MP (maths-physique) s’adresse aux matheux qui ont un goût prononcé pour l’abstraction
- la filière PC (physique-chimie) s’adresse aux élèves forts en physique-chimie 
- la filière PSI (physique-sciences de l’ingénieur) s’adresse aux élèves motivés par la réalisation
d'objets technologiques complexes
- la filière PT (physique-technologie) s’adresse aux scientifiques motivés par la technologie et la production industrielle
- les prépas BCPST mènent aux écoles agronomiques et aux écoles vétérinaires.
Elles ouvrent aussi l’accès à certaines écoles d’ingénieurs en géologie, environnement, chimie.
 

Les autres prépas

Les bacheliers S représentent la moitié des effectifs des prépas économiques et la majorité des admis dans les 25 prépas lettres et sciences sociales B/L.

Les prépas économiques et commerciales option scientifique sont axées sur les maths. Elles donnent aussi une culture générale, elles forment aux langues vivantes (deux, dont l’anglais) et aux sciences humaines, présentes dans tous les concours. Quelques S optent pour l’option économique de ces prépas.

Les prépas lettres et sciences sociales B/L, quoique littéraires, recrutent surtout des bacheliers S. Normal, les maths et les sciences économiques et sociales y sont obligatoires, à côté de la philo, de l’histoire-géo, des langues, du français.
 

 Les écoles d’Ingénieurs

Nombre d’écoles d’ingénieurs recrutent directement après le bac, sur concours ou sur dossier, pour cinq ans d'etudes : les ENI (Écoles nationales d’ingénieurs), les INSA (Instituts nationaux des sciences appliquées)…. Certaines d’entre elles ont des prépas intégrées, ce qui signifie que l’admission en cycle ingénieur (3e année) est soumise au contrôle continu et non à un concours, comme c’est le cas des écoles d’ingénieurs recrutant des élèves de prépas scientifiques.
 

 Les écoles de commerce, management, gestion, comptabilité

Quelques bacheliers S s’inscrivent dans une école de ce domaine. Certaines écoles sont spécialisées dans la filière comptable. Elles préparent à différents diplômes : le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) à bac + 3, le DSCG (diplôme de supérieur de comptabilité et de gestion) à bac + 5, et le DEC (diplôme d’expertice comptableà à bac + 8.
 

 Les BTS

Seuls 6 % des bacheliers S préparent un BTS. Par exemple avec le profil sciences de l’ingénieur, les spécialités : analyses biologiques ; assistance technique d’ingénieur ; chimiste ; informatique de gestion ; informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques; systèmes électroniques…
 

 Les DUT

Près de 15 % des bacheliers S s’inscrivent en IUT pour préparer un DUT, surtout dans les spécialités : chimie ; génie biologique ; génie électrique et informatique industrielle ; informatique ; mesures physiques ; statistique et traitement informatique des données…
 

 Autres écoles et formations

 

Santé

Ces écoles préparent en 3 ans, à des diplômes d’État (DE), obligatoires pour exercer une profession paramédicale : infirmier, orthoptiste, technicien en analyses biomédicales…
Recrutement sur concours. À noter : certaines écoles de kiné, ergothérapeute, psychomotricien, imposent de passer par la première année commune aux études de santé (PACES). Ce n'est pas la cas en Bretagne.
 

Architecture

Les écoles d’architecture recrutent des bcaheliers sur dossier, éventuellement après entretien et tests (bon niveau en maths exigé). Les études menant au diplôme d’Etat d’architecte, obligatoire pour exercer, durent 5 ans.

 

Plus de vidéos

Après le bac. Le guide régional

 

Téléchargez le guide régional "Entrer dans le SUP après le bac - 2016/2017" mis à jour le 30.01.2017
L'enseignement supérieur breton présenté par domaines, le carnet d'adresses, les index des formations...
 

Le guide national

"Après le Bac S"