Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

 Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE)

 

Exigeantes les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) s’adressent à des élèves motivés, capables de travailler régulièrement. Leur objectif : préparer aux concours d’entrée des écoles supérieures de commerce, d’ingénieurs, vétérinaire ou militaires, des écoles normales supérieures, de l’école des chartes…

admission

durée

organisation des études

rythme de travail

validation

et après?

Admission

Avec le bac et sur dossier scolaire  où sont examinées les notes de première et du premier trimestre de terminale.

L'inscription se fait à partir du portail admission post bac
A noter qu’il existe des classes préparatoires réservées aux élèves issus de bacs technologiques.
 Deux exceptions

  • les prépas ATS (adaptation technicien supérieur)sont destinés aux diplômés d’un BTS ou DUT industriels
  • les prépa post BTSA/BTS/DUT qui accueillent les titulaires de BTSA (toutes spécialité) et les diplômes de certains BTS et DUT (notamment des domaines de la biologie et de la chimie).Elles préparent les concours des écoles d’ingénieurs agronomes et des écoles nationales de vétérinaires

Durée

Prévues sur deux années les classes prépa ne peuvent se redoubler qu’une fois en deuxième année
Deux exceptions : les prépas ATS (adaptation technicien supérieur)  et les prépa post BTSA/BTS/DUT qui préparent les concours des écoles d’ingénieurs agronomes et des écoles nationales de vétérinaires  ces deux  types de prépa durent un an et ne peuvent se redoubler.


L’organisation des études

Les classes prépa se déroulent en lycée. Qui dit lycée dit petites promotions d’élèves et encadrement pédagogique renforcé. Les enseignants des classes préparatoires sont très disponibles. Ils jouent le rôle de tuteur. Ils reçoivent individuellement les élèves qui cherchent des conseils, et les accompagnent dans leur travail.
L’emploi du temps est partagé entre cours, TD (travaux dirigés) et, pour les prépas scientifiques, TIPE (travaux d’initiative personnelle encadrés).
S’y ajoutent les devoirs sur table, et les colles qui sont des entraînements aux oraux des concours.


Le rythme de travail

La préparation des concours exige un rythme soutenu. Selon une enquête de l’Observatoire de la vie étudiante, un élève de prépa travaille en moyenne 60 heures par semaine, cours et travail personnel confondus. Il faut savoir s’organiser.
Cela laisse peu de place pour les loisirs. Toutefois, il est indispensable de se ménager des moments de détente réguliers pour supporter la pression.
La prépa permet d’acquérir des méthodes de travail rigoureuses qui serviront pour la suite des études, mais aussi dans la vie active.
L’évaluation régulière du travail permet de contrôler en permanence le niveau et d’assurer une progression des acquisitions.
Les exigences étant élevées, les notes baissent souvent en début de prépa. Pour autant, il ne faut pas se décourager. La persévérance portera ses fruits.
Le programme en prépa
Le point fort des CPGE, c’est leur pluridisciplinarité. Elles permettent de développer la culture générale. Les programmes correspondent aux épreuves des concours.
 

La validation des études
 

Le passage en 2e année, est soumis au contrôle continu et à l’avis des professeurs.
Le redoublement de la 1re année n’est pas autorisé, sauf cas particulier. En revanche, les étudiants qui n’intégreraient pas une école à la fin de la 2e année peuvent la redoubler.
Des crédits ECTS (European Credits Transfer System) sont délivrés à l’issue de 1 ou 2 ans de classes prépa, avec une attestation descriptive du parcours de l’élève. Ce dispositif permet à ceux qui n’ont pas réussi (ou pas voulu) intégrer une grande école de poursuivre leurs études à l’université ou au sein d’une autre école.

 

Et après


 

Les CPGE constitue la principale voie d’accès pour accéder aux grandes écoles les plus prestigieuses. Ceux qui n’ont pas réussi à intégrer une de ces écoles peuvent intégrer d’autres écoles ou poursuivre leurs études en licence à l’université.

 

Plus de vidéos